L’éclusier

un film de Nicolas Boucart

Un éclusier orchestre les montées et descentes des péniches à l’aide d’un vieil instrument à vent. Il partage avec son poisson rouge une petite maison habitée par une pluie sans fin. Les hommes, les chiens, les saisons passent...

« Le thème principal de ce court-métrage tourne autour de la solitude, autour du manque, de l’absence. Cet éclusier vit en huis clos entre son petit morceau de canal et les murs de sa maison. Passeur, il voit les péniches aller et venir de part le monde tout en restant accroché à son propre univers. Le temps semble s’être arrêté. Cet homme est prisonnier d’un mécanisme aux rouages indissociables. Il appartient au lieu et ne peut s’en dissocier. Sa vie se résume à ouvrir les portes sans jamais les dépasser. » Nicolas Boucart

Nicolas Boucart
Né en 1981 à Tournai, Nicolas Boucart a étudié le cinéma à l’INRACI (Bruxelles), où il a notamment réalisé le court-métrage « Fernand » (2001), son film de fin d’études, inspiré d’une chanson de Jacques Brel. En 2005, il réalise « L’automne, c’est en triste en été », court-métrage sélectionné dans divers festivals internationaux. Il travaille également sur de nombreux long-métrages en tant que chef machiniste. « L’éclusier », réalisé en 2009, est son troisième court-métrage.

Anthony Rey
Anthony Rey crée Hélicotronc en 2002. Fort de son expérience de la direction de production, la production exécutive et la régie en long métrage, il a produit avec sa société plus de 20 courts métrages à ce jour et accompagne sur le long terme des réalisateurs tels que Vania Leturq, Serge Mirzabekiantz, etc… Il a produit en 2011 son premier long métrage, « De leur vivant » de Géraldine Doignon.

27 minutes / 2009 / Belgique

Equipe

  • avec Fabrice Adde, Guy Pion, Blaise Ludik, Raphaëlle Germser
Retour